Vous êtes ici: IETEC (FR) > R & D

Recherche et Développement

Depuis 1992, IETEC poursuit un effort constant de Recherche et Développement afin de résoudre toujours plus efficacement avec des produits IETEC les problèmes de pied des patients diabétiques, rhumatisants et des sportifs.

Des liens solides ont été établis sur le long terme avec des instituts de recherche et des cliniques qui apportent une contribution décisive à l’amélioration constante des produits IETEC et la démonstration de leur efficacité.

 

L’efficacité optimale de l’orthèse plantaire DIABETEC est garantie par des contrôles réguliers sur le matériel selon des paramètres donnés avec un simulateur d’impacts de la marche humaine (projet de recherche avec l’Université de Cologne, Institut pour les Sciences du Sport, Prof. Dr. Wolfgang Baumann). Des matériaux effectifs sur le long terme font une orthèse plantaire efficace sur le long terme. De plus, des études cliniques sur la récidive portant sur différents paramètres du traitement par orthèse donnent aux patients la sécurité d’une étude clinique critique et confirment la baisse du taux de récidive grâce à une action claire sur la décongestion : il y a moins de formation de callosités et ainsi un risque moindre d’apparition d’ulcères.

Pour les semelles movecontrol, il a pu être clairement démontré qu’elles possédaient un effet antalgique et une efficacité thérapeutique pour les douleurs classiques d’hyperpression – avant tout pour le talon d’Achille – et/ou les problèmes de genoux. De plus, movecontrol conduit à une activation renforcée de la musculature en tenant compte des différentes phases de la motricité et favorise la coopération intermusculaire grâce à un contrôle actif de la motricité unique en son genre.

Il a pu être démontré au cours d’études que l’orthèse plantaire RHEUMATEC, développée spécifiquement sur la base d’un concept global de soins du pied développé par le Prof. Dr. Andrzej Seyfried de l’Université de Varsovie (Pologne) pour les personnes rhumatisantes, diminue les douleurs dues aux rhumatismes dans les trois stades fonctionnels du « pes plano valgus » (syndrome du pied plat). Grâce au traitement du pied spécifique et adapté aux différents stades, le schéma pathologique de la marche peut être influencé positivement et on obtient ainsi une réduction de la douleur non seulement dans les articulations du pied mais aussi dans les genoux et les hanches. Dans les stades précoces, une progression de la maladie vers le « pes plano valgus » peut être ralentie.